Creil 2018 : Olivier Suys joue les prolongations

Publié le par PM59

Photo Fada "Club"

Photo Fada "Club"

52 joueurs avaient fait fi des possibles barrages routiers pour se rendre au traditionnel tournoi organisé par le club de Creil.
Avec Jean-Pierre Devergies à la manœuvre le tournoi débute par un duplicate relativement facile. On notera néanmoins un coup n°2 loupé par beaucoup LETUNITENE suivi de 8 10 50 2 7 4 795 ainsi que OALARERACI , LESEMERUPI et les 2 derniers comptes 2 4 4 8 9 6 159 et 6 50 9 9 3 1 226.
Il ne fallait donc pas faire de boulettes si on voulait rester dans les 16 premiers puisque la barre du A était à -6.
C'est Arnaud Blaye et Olivier Suys qui virent en tête à -1 suivis de 5 joueurs à -2 (Gilles Valdenaire, Antoine Joby, Jean-Manuel Calais, Pierre-Damien Roux et Constance Dubois).  Quelques noms attendus manquent à l'appel (Catherine Durand, Stéphane Lecarpentier , Gilles Smadja, Catherine Barbet et Bernadette Moiselet échouent à un point tandis que Jean-Luc Kerbiriou peut s'en vouloir d'avoir oublié une sortie 2012 sur le coup n°2. Thierry Landemaine peut nourrir quelques regrets sur son seul coup loupé le 159 où il rattrape de justesse une erreur de calcul mais perd néanmoins 5 points.

Les huitièmes de finale sont joués le matin et vous donnez lieu à quelques matchs disputés et une grosse surprise.
Arnaud Blaye lâche en prolongation contre Alain Suys sur un match joué à -1 tandis que Thierry Landemaine également à -1 est battu par un Jean-Manuel au top sur un compte que certains qualifieraient de grand-mère mais j'ai trop de respect pour les grand-mères ( c'est une exception Philippe Olivier !) pour prétendre qu'elles seraient moins à même que les autres de trouver des comptes difficiles. A force de digresser, j'en oublie de préciser que ce compte ne comptait que 3 solutions réellement différentes 7 4 7 100 9 50 468. Dur pour Thierry qui n'a loupé que 2 coups sur 50.
Olivier Suys et Philippe Merrheim au top (vous remarquerez comment j'ai habilement glissé dans l'article que j'avais topé :) ) éliminent Richard Remaud et Pierre-Damien Roux sur le même score de 3-0.
Antoine Joby bat Alexandre Chassard 3-2, Jimmy Bolka bat Constance Dubois 2-1 ( encore une femme battue !!) et Philippe Olivier bat Didier Fronteau 2-1.
Et enfin Gilles Valdenaire fait barrage à Fernand Louis-Joseph mais forcément Gilles est jaune mais pas Fernand. Merci Joël ! 
Tirages à noter : CAGESOBESA, CIJODOTAZO et peut-être MORECUTETA.

Après un repas au Flunch local que je ne conseillerais pas à mes amis d'outre-Quiévrain tant l'établissement est pingre en bâtonnets de pomme de terre préalablement jeté 2 fois dans de l'huile bouillante communément appelés frites, les quarts de finale peuvent commencer.
Philippe Olivier élimine le tombeur du vainqueur du duplicate (pour ceux qui n'auraient pas suivi c'est Alain Suys) 2-1.
Jimmy Bolka résiste longtemps devant Olivier Suys (au top) mais finit par céder sur la fin (3-0).
Jean-Manuel Calais ne fait pas de détail contre Antoine Joby 7-1 tandis que Philippe Merrheim au top ( c'est fait :)) bat 6-0 un Gilles Valdenaire méconnaissable ( Je parle au niveau du jeu bien sûr parce que Gilles on le reconnaît forcément !). A sa décharge pas facile d'enchaîner un quart de poulet et un quart de finale.
Tirages à noter (ce n'est pas obligatoire de les noter :)).
ISETYTANEM, 4 25 2 50 7 3 791, ILUSIREBAM, LNUSINESAN, CARIRADOME(cherchez pas c'est juste pour faire peur), OWOSUPEMAT, AINIREROGI et AVEGOWALER.
Les demi-finales donnent lieu à des matchs serrés.
Philippe Olivier cède le premier compte contre Jean-Manuel ( 6 3 25 7 4 1 565) mais revient au coup 13 sur ITONEFABOH et prend l'avantage au coup suivant ( le 14ème :))) sur 50 8 3 75 10 25 935.
Dans le match opposant les 2 topeurs ( encore placé habilement !) des tours précédents, tout ce joue en fin de match : coup 15 Olivier joue un mot faux sur EATENEQIMI mais contre au coup suivant PNIRICATOL. En prolongation, loupé commun sur BIGESILENI puis Philippe craque sur 9 3 25 3 75 6 726 et SEGEBOREBO.
La finale oppose donc Philippe Olivier à Olivier Suys.
Coup 3, Olivier Suys prend l'avantage sur IFECOLUPER mais cède au coup 15 sur EONOMENEDI. Au coup 18, Philippe prend l'avantage sur une erreur d'Olivier Suys qui fait une confusion en jouant 9 sur SEMETOXAGO. Le dernier compte arrive 6 5 7 1 10 50 842 mais malheureusement pour lui Philippe le trouve trop tard et n'a pas le temps de terminer son calcul.
Nouvelle prolongation (mort subite par série de 2 coups CL )pour Olivier Suys qui prend l'avantage au coup 9 sur 2 4 4 10 25 50 649 en 15''+15" mais rate PELASERARI que Philippe ne voit pas non plus.
Grosse déception légitime pour Philippe mais Olivier à -4 sur la journée a amplement mérité sa victoire. Philippe Merrheim complète le podium.
Le B est remporté par Jean-Luc Kerbiriou contre Catherine Barbet.
Le C par Karine Lardière contre Christian Drivière.
Toutes mes excuses pour les quelques digressions et notes d'humour glissées dans ce compte-rendu.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Bravo Philippe pour tes talents de narrateur !
Bravo pour ton podium ainsi qu'à Philippe O, sans oublier Olivier pour son succès.
Dommage pour Philippe qui est passé vraiment tout près d'un bel exploit, et pour Thierry pas trop en réussite ces derniers temps.
Bravo enfin à JLK et Karine pour le gain de leur série.
Répondre
P
Merci Philippe pour cette rigolade !
Répondre
S
Merci Philippe
Répondre
J
Merci Philippe pour le copte-rendu, mais toutes ces fautes d'orthographe sont-elles volontaires ??? Sinon bravo pour ton podium, combien de loupés sur la journée ? Bravo à Olivier qui a dû avoir de grosses frayeurs sur la finale, à l'As de Trèfle pour son excellent tournoi qui doit avoir autant de regrets. Bravo aussi à ceux qui auraient dû toper ce dupli comme Jacques ou Thierry, bravo à Jean-Luc en B, Karine en C.
Répondre
J
Désolé si je t'ai offusqué je prenais plutôt çà pour une blague, d'ailleurs ce n'était pas une critique mais une question. Je contribue à ce site en rédigeant des comptes-rendus, commentant, et faisant parvenir des archives.
Il m'arrive en effet de faire des fautes comme tout le monde. Ça relève le plus souvent plus de l'étourderie plus que de l'inculture. Hier après mettre levé à 4h00, pris la route à 5h00,avoir franchi les barrages routiers, géré au mieux une situation de crise dans un centre de tri perturbé par les actions des gilets jaunes et être rentré à 17h30, je me suis attelé à ce compte-rendu que je n'ai sans doute pas relu avec suffisamment d'attention. Alors oui Julien , j'ai fait quelques fautes mais sache que j'attends des contributeurs de ce site une aide plutôt qu'une critique en commentaire. Un mail privé aurait été plus opportun, je pense.
A
J'ai bien ri, merci Philippe !
Répondre
T
Merci Philippe pour le compte-rendu bien agréable à lire.
A noter aussi que Jacques SIMEON s est trompé de plaques sur le 795 et joue aussi 29 coups au top, pas de chance non plus, tout comme pour Arnaud qui avait aussi 48/50 avant de céder ap devant Alain Suys.
A titre perso, un de mes meilleurs tournois avec 6 loupés pour une superbe 11eme place puisqu Arnaud m a écrasé 1-1... quand ça veut pas....
Bravo à tous les lauréats et merci à Jean-Pierre et tout le club de Creil.
Répondre
A
C''est logique Thierry, tu as quand même raté 20% de coups de plus que moi, d'où une non moins superbe 9ème place au final pour ma part :).
Suite à une remarque de Constance le midi, j'ai constaté que je n'avais plus perdu au 1er tour depuis Viroflay 2016, faut bien que ça arrive de temps en temps et mes matchs avec Alain S sont souvent très serrés.
B
Superbe article !!! Très très plaisant à lire.
Merci Philippe et chapeau pour cette belle inspiration...

Dommage pour Gilles qui ne savait pas que le quart de poulet etait déconseillé avant un quart de finale mdr...

Sinon bravo à Olivier, qui a tangué sans rompre, outre ce niveau exceptionnel. Bravo aux deux Philippe qui complètent le podium et bravo aux vainqueurs des autres poules.
Répondre