Brest 2016 : Bertrand puissance 5

Publié le par ABlaye et N. Le Touz

Informations issues du blog de Nantes, infos complémentaires FadaClub
 

Compte-rendu de Nicolas 

 

16 joueurs seulement avaient répondu présent à l'invitation de Gilbert Guéguen, le président du club de Brest, pour ce 33ème tournoi.

La formule y était un peu particulière : comme pour Paris-Montrouge, un duplicate permet de former des poules de quatre joueurs où tout le monde s'affronte, puis des demi-finales et finales permettent d'établir le classement final. Deux finales sont cependant organisées : une première pour tous sauf les deux joueurs s'affrontant pour le titre, le match entre ces deux joueurs ayant lieu à part.

Parmi les autres particularités, les lettres des tirages ne sont associées à des pays, mais à des prénoms. Il n'y a pas non plus d'annonce du premier top lançant l'écriture, ce qui demande un temps d'adaptation. Pas de lot : seul le vainqueur remporte une coupe, mais en contrepartie, les frais d'inscription sont réduits.

Ce tournoi se basant sur la formule télévisée, la parité y est appliquée, et les points des matchs y sont comptés de la même façon.

Avec 16 joueurs, le duplicate sert seulement à établir les poules de quatre joueurs, tout le monde étant assuré d'être en A. 

Le duplicate comporte quelques difficultés, principalement en chiffres (5 50 10 100 9 8 / 939, 5 4 3 4 8 10 / 890, 9 3 6 25 10 3 / 923, 2 3 1 5 8 6 / 395 ou 3 9 100 6 1 2 / 474, ainsi que NASURATAME, TUCITOMENE, TOCERIROSI, CITELESOVA ou DIPERITEJU), mais rien d'insurmontable. Cependant, le barème, sévère, engendre beaucoup de dégâts

Nicolas est surpris de remporter le duplicate avec 202 points sur 216 malgré une bulle en chiffres (en écrivant 8×8=65 et en utilisant ensuite le 64 pour arriver au bon compte...) devant Patrick Letty (201), Christophe Rolland et Gilbert Guéguen (194, départagés au sous-total en chiffres). Vincent Bosser, l'un des favoris et auteur de plusieurs bulles, se retrouve 7ème.

Les matchs de poule, en douze tirages peuvent débuter. Nicolas se fait quelques frayeurs mais parvient à remporter ses trois matchs. Les autres demi-finalistes étant Gilbert Guéguen, Bertrand Bosser et Marc Briand. Parmi les tirages les plus sélectifs, on notera SOTOLEMITR? EDONENARAR, 1 9 2 6 4 3 / 873 (1er match), POSETISOCU, OMANANECED, 5 9 1 1 4 75 / 757 (2ème match) ARERASUCIC, SOLOKECITI (solo Bertrand Bosser), OSIJILOHUC, SOMOSISOGA (3ème match).

En demi-finales, disputées sur vingt tirages, Nicolas l'emporte face au président brestois (162-126 / 6-2), et Bertrand Bosser face à Marc Briand (173-135). Les tirages les plus sélectifs sont OSEMETIBOS, BIRALETETC, YLASUNITIQ, 7 4 100 6 9 3 / 469, GOLIPAMUNY (solo Bertrand Bosser), EREROMOSES, 4 8 75 2 8 6 / 843.

La finale "classique" voit donc s'affronter 14 joueurs, la troisième place du podium étant remportée par Marc Briand, avec notamment 10 2 4 6 9 7 / 481, EROTEDISER, 3 50 75 25 9 7 / 565, UCAREROSOX, 4 8 50 1 8 2 / 706, OMAMERIROD ou EMEFYTEGAR.

Puis la finale oppose Bertrand à Nicolas. Lors de celle-ci, les joueurs demandent alternativement, comme pour l'ancienne formule tv, une voyelle ou une consonne, le match étant arbitré par Éric Paquet.

Il n'y a pas beaucoup de suspense au cours de cette finale, Bertrand prenant tout de suite l'avantage sur TATIFIRITE. L'écart reste de huit points jusqu'au milieu de la partie ou des échanges de coup ont lieu sur MURETEVUMU et AJMUCIFEOT pour Bertrand contre 5 5 2 75 25 9 / 841 pour Nicolas. Une erreur de Bertrand sur LUTEPESERE que Nicolas se refuse relance le match, mais le break est de nouveau fait sur WESITAKENG. Le match est plié avant le dernier tirage sur lequel Bertrand fait encore monter l'écart (3 7 100 50 3 5 / 283). Bertrand remporte donc une cinquième victoire dans ce tournoi, bravo à lui !

Duplicate 

CB : 10 points   ±1 : 8 points  ±2 : 7 points  ±3 : 6 points  ±4 : 5 points  ±5 : 4 points
±6 : 3 points  ±7 : 2 points  ±8 : 1 point   au-delà, rien ou erreur : 0 point

 

Matchs de poule

 

 

 

Demi-finales

 

Finales

Scores réels non relevés

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article